HUMANITAIRE HIMALAYA

ACTUALITÉS

Conférence de Sukanya Gandhi-Bhattacharjee

 Conference traduite au début de la nuit de la méditation

REUNION – 2 OCTOBRE 2019

Nous sommes réunis ici pour commémorer le 150e anniversaire de la naissance de Mohandas Karamchand Gandhi, connu dans le monde entier sous le nom de Mahatma Gandhi.

C’est aussi le 150e anniversaire de naissance de Kasturba Gandhi, l’épouse, la compagne et l’âme sœur de Mahatma Gandhi.

Gandhiji n’aurait pas pu être le Mahatma sans Kasturba – et à son sujet, il a dit « J’ai appris la leçon de non-violence de ma femme Kasturba ».

Read more

Le yoga pour les étudiants

Cette conférence a été reprise deux fois, dans une université du sud du Liban près de Tyr, en anglais, et une autre au Nord à Tripoli, en français. Dans les deux cas, il y a eu traduction en arabe pour faciliter une bonne compréhension par les étudiants. Nous nous sommes dit que cette intervention serait intéressante pour un public plus large, et qu’elle pourrait être réunie dans un petit livre avec d’autres conférences. J’ai donc rédigé le texte ci-dessous.

MEILLEURS VŒUX de JACQUES VIGNE !

Une année moitié France moitié Inde…

Cette année, je suis passé de France vers le sous-continent indien en mi-juin et j’y suis resté. C’est seulement le 20 décembre, que je suis parti pour cinq semaines en Thaïlande, car je devais sortir de l’Inde tous les trois mois, à cause de la forme de visa que j’avais prise. Je vous écris donc de Bangkok après avoir visité le centre de la Thaïlande où j’ai exploré des capitales historiques comme Sukhothaï et Sadachananlaï après Chiang-maï. Je suis maintenant pour dix jours au moins dans un monastère à Bangkok où je connais un vieux moine très intéressant. Après une carrière dans l’armée, il a en particulier pratiqué cinq ans en pleine forêt et enseigne maintenant dans cette communauté de 120 personnes. Après cette retraite, nous prévoyons d’aller le visiter avec un petit groupe des moines de la forêt pour peut-être une dizaine de jours, avant mon retour fin janvier pour Calcutta et l’Inde. Read more

ANNOT – ‘LE Pré Martin’ (Alpes de Haute Provence – Arrière-Pays Niçois) Présentation de la nouvelle Retraite avec Jacques Vigne

JacquesVignes

Du 6 au 17 septembre 2019
Arrivée prévue le vendredi 6 septembre dans la journée, pour pouvoir assister à une première méditation du soir et départ le mardi 17 septembre après le déjeuner.

Proposée et coordonnée bénévolement par Geneviève Koevoets ‘Mahâjyoti’

Troisième retraite avec Jacques Vigne dans cet endroit exceptionnel, après les retraites de Pentecôte de 2017 et 2018.

Inscriptions à partir d’Octobre 2018

Pour des raisons d’organisation, aucune inscription ne pourra être reçue après le 26 Août, c’est à dire 10 jours avant le début de la retraite Read more

De fleurs en feu : Un rituel funéraire dans la Thaïlande d’aujourd’hui

J’ai passé une quinzaine de jours de retraite dans un grand monastère de Bangkok, sur les bords de la rivière Chaopraya. J’y connaissais un moine de mon âge qui m’a introduit aux coutumes du theravada thaïlandais, y compris la tournée des aumônes au petit matin et certains rituels, dont les rituels funéraires. En effet, attenant au temple principal où je suis accueilli, se trouve la petite université monastique qui abrite une communauté de moines et de novices. Il y a, à l’opposé, une salle pour les cérémonies funéraires avec, en vis-à-vis, le four pour les crémations. Pendant cinq jours après le décès, le cercueil est mis dans une salle joliment ornée et couverte de fleurs, et chaque soir après le travail se tient une cérémonie avec au moins quatre moines, et pour le dernier jour dix moines qui récitent les soutras et deux moines plus anciens qui sont seulement présents. Cela fait penser au brahmane dans les rituels védiques, qui a la position centrale mais n’agit pas, il ne fait qu’observer les autres prêtres réciter les védas. Il représente le garant de l’exactitude du rituel. Pour l’hindouisme, il occupe en quelque sorte la position de l’observateur, c’est-à-dire du Soi. Le cercueil est blanc, et les couronnes de fleurs sont dans le style occidental. Read more

La tournée des aumônes au milieu des canaux de Bangkok

J’ai passé plus de deux semaines de retraite dans un grand monastère comptant 120 moines et novices, sur les bords de la Chaopraya, la grande rivière de Bangkok. On appelle en Thaïlande les monastère Wat, du sanskrit et Pali vata, qui signifie au départ arbre, puis jardin, puis le temple ou édifice monastique qui se trouve dans le jardin. Le nom même du wat, Awut Wikasitaram, est déjà un signe du grand respect qu’expriment les moines envers leurs bienfaiteurs et donateurs : en effet, c’était un couple qui avait donné le terrain pour construire le monastère, lui s’appelait Awut, elle Kasita, vi signifie et, et ram jardin, un terme souvent utilisé en pali pour désigner les emplacements monastiques. Il s’agit donc du « jardin-temple d’Awut et Kasita ».

Read more

Divya Prabhâ, d’Oxford à Bénarès : une pratique, une vie

J’ai rencontré Divya Prabhâ (« lumière divine ») lors d’un congrès de Yoga en février 2016 à Trivandrum, la capitale du Kérala. J’avais été impressionné par l’intensité de sa pratique et son authenticité, et je m’étais promis que quand je passerai à Bénarès, j’irai la voir dans l’école qu’elle a fondée avec l’équipe de son ashram dans une minuscule ruelle a deux pas du temple principal de Kashi, Vishwanath. Malgré la taille réduite de la vois d’accès, l’école abrite 25 pensionnaires, la plupart orphelins ou en situation familiale très précaire et accueille pendant la journée une centaine d’enfants en plu. Elle est bâtie tout en hauteur sur cinq étages, avec une belle vue sur le vieux Bénarès de la terrasse. De là-haut, on a vraiment le sentiment d’être « au centre de l’action », si l’on peut dire. Je me suis dit que le contenu de cette rencontre intéresserait les lecteurs d’Infos-Yoga et autres, c’est pour cela que je l’ai noté soigneusement et le rend disponible dans les pages qui suivent.  Read more

Miss Tiphaine Lalonde is enrolled as an MA prep student

Letter confirming that Miss Tiphaine Lalonde is enrolled as an MA prep student at Kathmandu University’s Centre for Buddhist Studies at Rangjung Yeshe Institute for the fall semester 2018 which runs from September 2018 through December.
The total tuition for this program is $2,660 which has been received in full from Miss Lalonde’s sponsor the philanthropic association Humanitaire Himalaya.

Miss Tiphaine Lalonde

L’école de l’innovation au Ladakh

Une visite à Secmol

Secmol n’est pas un nom de lieu, mais signifie Secondary Education Change Movement of Ladakh, « Le mouvement du Ladakh pour le changement dans l’éducation secondaire ». Il a été lancé par Sonam Wangchuk, né en 1967 dans la région. A l’époque, il y avait un problème considérable, 95% d’échecs à l’examen de la dixième classe (la seconde). Une des raisons était la langue, les études étant obligatoires en Ourdou, langue imposée par le gouvernement de l’état du Jammou-Cachemire à Srinagar, dont le Ladakh fait partie. L’ourdou est en fait proche du hindi, mais écrit avec des lettres arabes et la langue principale du Pakistan. Les enfants ne comprenaient guère ce que disait les enseignants qui arrivaient de Srinagar, ceux-ci s’énervaient et les frappaient, il s’agissait en fait d’une sorte de colonisation forcée crypto-islamiste à travers l’instrument du langage et qui avait des résultats désastreux sur les résultats scolaires.

Read more

L’école de Surkhet

Les rencontres de Jacques Vigne avec l'équipe de soin et les enfants handicapés, et autres…
début octobre 2018

J’ai eu l’occasion de visiter l’école de Surkhet pendant quelques jours en début octobre 2018. Il y a une dizaine d’enfants en soins. Le centre dispose de trois chambres d’accueil pour les enfants qui viennent de loin et sont accompagnés, en général de leur mère. Nous avons une réunion de l’école où les membres du bureau sont venus, ainsi que l’adjointe au maire de la ville. Surkhet est devenue la capitale de la province centrale-ouest du Népal, une des sept régions du Népal. Dans ce sens, c’était certainement un encouragement pour l’équipe d’avoir la présence de cette dame à notre réunion d’école.

Read more

HUMANITAIRE HIMALAYA

PARTAGE | EDUCATION | SOUTIEN